La Mutual Life Insurance Company, une compagnie d’assurance-vie américaine de 235 milliards de dollars, fait un pari important sur les bitcoins

La Massachusetts Mutual Life Insurance Co. a acquis pour 100 millions de dollars de Bitcoin, selon un rapport du Wall Street Journal du 10 décembre.

Mutual Life détient également une participation de 5 millions de dollars dans New York Digital Investment Group, la société de gestion d’actifs de crypto qui était chargée de réaliser l’achat.

Le fondateur de NYDIG, Ross Stevens, affirme qu’une “dépréciation du dollar” a été le principal moteur de l’investissement.

Même si 100 millions de dollars ne sont qu’une goutte d’eau dans l’océan par rapport à son compte d’investissement de 235 milliards de dollars, la société – qui a été fondée en 1851 – affirme qu’elle fournit une “exposition mesurée mais significative” à l’ère de la numérisation.

Mark Cuban Bashes Bitcoin trotz Rekordpreisniveau

Die Bitcoin-Rallye hat viele Kritiker der führenden Kryptowährung völlig sprachlos gemacht. Einige bleiben jedoch in ihrer Abneigung gegen den Vermögenswert verpflichtet. Zu den ausgesprochensten Kritikern gehört Dallas Mavericks, der Milliardär und Eigentümer der Dallas Mavericks.

Mehr Religion als eine Investition

Kubaner ist seit langem ein Kryptokritiker. In einem kürzlichen Interview mit Forbes hat er seine Kritik an dem Vermögenswert verdoppelt und erklärt, dass sein Wert ausschließlich auf dem Wunsch der Menschen beruht, dafür zu bezahlen. Der Milliardär erklärte, dass viele Krypto-Befürworter glauben, dass der Vermögenswert als Absicherung gegen Inflation dienen kann, aber einfach nicht.

Neben dem wahrgenommenen Mangel an Stabilität des Vermögenswerts erklärte Kubaner auch, dass es für Bitcoin Bank keine Möglichkeit gibt, traditionelle Fiat-Vermögenswerte zu ersetzen. Zum Teil sagte er:

„Bitcoin ist ein Wertspeicher wie Gold, der mehr Religion als Lösung für jedes Problem ist. Die Länder werden Maßnahmen ergreifen, um ihre Währungen und ihre Steuerfähigkeit zu schützen. Je mehr Menschen glauben, dass dies mehr als ein Wertspeicher ist, desto größer ist das Risiko staatlicher Eingriffe. “

Wie bereits erläutert, ist Kubaner seit langem ein Bitcoin-Kritiker. Im September 2019 schlug er die führende Kryptowährung auf eine WIRED-Sendung und verglich sie mit einem Sammlerstück. Zu dieser Zeit erklärte der Milliardär, Bitcoin sei wie eine Baseballkarte oder ein Comic. Die Leute zahlen nur dafür, weil sie glauben, dass es mit der Zeit an Wert gewinnen würde.

Cuban ging tiefer und erklärte, dass Bitcoin noch weniger wert sei als Baseballkarten und Comics, da die Anleger den Vermögenswert nicht wirklich sehen können. Er fügte hinzu, dass die Schwierigkeit, Bitcoin zu verstehen, auch ein großes Problem sei, da „99 Prozent der Investoren“ nicht wirklich wissen, was sie damit anfangen sollen. Abschließend sagte er, dass er lieber Bananen haben würde – zumindest könnte er diese essen.

Kubaner bekräftigten das gleiche Gefühl Anfang dieses Jahres in einer Folge des Pomp Podcasts. Im Gespräch mit dem Krypto-Evangelisten Anthony Pompliano erklärte der Investor, dass er seine Skepsis gegenüber Bitcoin nur ändern werde, wenn es so einfach werde, dass es jedermanns Oma gebrauchen könne.

Kubans Brust ist immer noch draußen

Während Kubans Gefühle – insbesondere in Bezug auf den inneren Wert von Bitcoin – fehlerhaft zu sein scheinen, ist sein Trotz angesichts der Marktbedingungen beeindruckend. Peter Schiff, der Goldwanze und bekannteste Bitcoin-Kritiker, hat zu seiner Bitcoin-Kritik geschwiegen, seit der Vermögenswert die Marke von 20.000 USD fest überschritten hat.

Stattdessen konzentrierte sich Schiffs Twitter-Feed in erster Linie darauf, die US-Notenbank wegen der Inflationszahlen und seiner Ansicht nach schrecklichen makroökonomischen Maßnahmen zu kritisieren.

Er machte einen Umweg, um Grayscale Investments wegen angeblicher Abzocke seiner Investoren und CNBC wegen “Ausverkaufs für Werbedollar” zu verprügeln, aber er hat insbesondere nichts über Bitcoin gesagt. Schiff scheint auf diesen Sturm zu warten, und Bitcoin gewinnt deutlich an Gold.

O “DeFi Earn” integrado ao composto entra ao vivo

O “DeFi Earn” integrado ao composto entra ao vivo no Crypto.com

A aplicação financeira descentralizada centralizada (DeFi) suportará mais de seis altcoins e permitirá que os titulares ganhem um rendimento em suas garantias de maneira segura.

DeFi para todos

Os fazendeiros podem agora fazer logon no Crypto.com e apostar em garantias em várias fazendas para ganhar juros e apoiar o movimento DeFi, disse a empresa em um anúncio hoje.

“Estamos entusiasmados em anunciar o lançamento da DeFi Earn no Crypto.com DeFi Wallet App! Os usuários podem agora aumentar seu Immediate Edge portfólio usando nossa nova oferta financeira descentralizada, e ganhar renda passiva sem perder o controle de seu criptograma”, disse a Crypto.com.

O mercado DeFi cresceu a passos largos em 2020. Começou o ano como um setor de nicho – e, provavelmente, como o primeiro caso de uso de criptografia de trabalho no mundo real – e, desde então, tem se fortalecido para uma indústria multibilionária com projetos de ponta e casos de uso de criptografia.

Mas os protocolos DeFi têm sido um tanto difíceis de usar para os recém-chegados ao espaço. Eles normalmente envolvem a criação de uma carteira, descobrir taxas de gás, fornecer liquidez, transferir fichas LP para outros protocolos, apostar nelas e, finalmente, descobrir como obter lucro em todo este processo.

Um espetáculo CeDeFi

Empresas como a Crypto.com estão preenchendo essa lacuna. O DeFi Earn permite aos usuários acessar tais aplicações de uma maneira simples e segura, menos os inconvenientes associados.

Os usuários podem acessar o recurso através da guia ‘ Earn’, e começar a acumular juros instantaneamente ao depositar seus tokens e receber a confirmação na cadeia. Não há prazo mínimo, e os usuários podem retirar seu depósito com os juros acumulados a qualquer momento. Para conveniência, entretanto, a Crypto.com cobra uma taxa de serviço de 0,5% sobre os ganhos correspondentes para cada saque.

DeFi Earn usuários obteriam os melhores rendimentos do mercado através do aplicativo, disse a empresa:

“Os usuários podem receber o melhor retorno porque seus tokens são depositados no protocolo com o maior APY no momento do depósito”.

Nesta etapa, a integração com o pool de empréstimos Compostos dá aos usuários acesso fácil a nove fichas DeFi: BAT, COMP, DAI, ETH, UNI, USDC, USDT, WBTC, e ZRX – com mais para vir.

Le système complexe de télégrammes de drogue de Televend se développe alors que la police allemande saisit 9 canaux de télégrammes de drogue

Au cours des derniers mois qui ont suivi le départ du tristement célèbre Empire darknet market (DNM), un grand nombre d’utilisateurs de DNM ont afflué vers des vendeurs alternatifs. Plus récemment, un nouveau service de bot sur Telegram appelé Televend a attiré des dizaines de milliers d’utilisateurs et le service a connu une croissance colossale depuis son lancement. Entre-temps, les forces de l’ordre allemandes ont récemment saisi neuf groupes Telegram fonctionnant de la même manière.

La disparition du marché du darknet Empire

La disparition du marché du darknet Empire a vu une vague d’utilisateurs de DNM affluer vers des DNM alternatifs, mais aussi vers des chaînes Telegram nouvellement créées qui proposent des marchandises illégales 24 heures sur 24. Par exemple, à la mi-octobre, news.Bitcoin.com a fait un reportage sur un nouveau système complexe de vente de drogue par des robots, les chaînes du Telegram, appelé “Televend”.

Depuis notre premier reportage sur le sujet, le système Televend est toujours très actif et a connu une croissance gigantesque.

Par exemple, l’une des chaînes de Televend appelée “Buy Drugs” compte 155 201 abonnés au moment de sa publication. Les autres branches des groupes Televend ont doublé et quadruplé leur taille depuis notre dernier rapport.

“Televend est un réseau de robots de vente d’automobiles pour les revendeurs directs”, expliquent les créateurs du logiciel. “Nous administrons les bots et les vendeurs les gèrent comme des boutiques privées. Les clients peuvent les visiter et payer avec des bitcoins, suivre les commandes et les paiements et laisser des commentaires/notations”.

Les vendeurs de Televend contrôlent leurs propres listes et les utilisateurs doivent trouver un vendeur de confiance pour accéder à un bot spécifique. Les vendeurs de drogue opèrent les “listes et la configuration de leur robot via un panneau de contrôle basé sur Tor, de sorte qu’aucun compte Telegram n’est nécessaire pour vendre.

De l’arrière du panneau de contrôle, les vendeurs peuvent répondre aux messages des clients, traiter les commandes et accéder à d’autres fonctionnalités. Aujourd’hui, le “Group Chat” de Televend compte plus de 15 000 utilisateurs qui discutent de vendeurs, de drogues et de nouvelles.

Mercredi matin à 10h23 (EST), un utilisateur a écrit : “Quelqu’un peut-il recommander un bot vérifié vendant de la MDMA décente s’il vous plaît ? Un certain nombre d’autres utilisateurs dans l’arriéré des messages de chat montrent que beaucoup de gens ont posé la même question lorsqu’ils cherchaient un fournisseur Televend fiable.

Un certain nombre d’autres utilisateurs répondent généralement aux questions et ils recommandent souvent un fournisseur en qui ils ont confiance. Il y a également de nombreux vendeurs au hasard qui font de la publicité pour des produits comme le cannabis, l’opium, la cocaïne, le LSD, l’ecstasy et un assortiment coloré de produits pharmaceutiques également.

Entre-temps, fin octobre, les forces de l’ordre allemandes ont annoncé la saisie de neuf chaînes de Telegram qui fonctionnent de manière similaire. Un rapport traduit de darknetlive.com montre que l’Office central de lutte contre la criminalité sur Internet (ZIT), le ministère public général de Francfort et l’Office fédéral de la police criminelle (BKA) ont participé à la saisie.

Le BKA a qualifié les chaînes illicites du Telegram

Le BKA a qualifié les chaînes illicites du Telegram d'”alternatives au darknet”, selon l’annonce du fonctionnaire.

Le procureur général a révélé que les enquêtes sur ces groupes Telegram ont commencé l’été dernier, au mois de juin 2020. Les procureurs ont identifié 28 vendeurs et le 29 octobre, les équipes du groupe de travail allemand ont également fait une descente dans 30 propriétés différentes dans toute l’Allemagne.

Les forces de l’ordre ont confisqué plus de quatre kilos de différents types de drogues et environ 8 000 euros en espèces. Le rapport précise également que seuls deux suspects ont été arrêtés dans le district d’Offenbach jusqu’à présent.

En plus d’annoncer les confiscations, la police allemande a révélé que neuf chaînes de Télégramme ont été fermées. Il est intéressant de noter que l’un des groupes s’appelait la “Route de la soie” et que les autres chaînes du marché portaient également des noms uniques.

Le rapport traduit montre également que les chaînes Telegram comptaient environ 8 000 utilisateurs avant d’être saisies. Sur Twitter, le chercheur et analyste du marché darknet appelé “Darkfail” a discuté de la saisie du groupe Telegram, et a noté qu’il ne pense pas qu’ils étaient liés à Televend.

“‘Silk Road’ Telegram groups saisis par les autorités allemandes. Ceux-ci ne semblent pas avoir été alimentés par Televend, une alternative émergente aux marchés de la cryptographie Tor”, a tweeté Darkfail.

Actualizaciones de criptomonedas y bitcoins de la temporada electoral – 5 de noviembre de 2020

Fiebre electoral: actualizaciones del mercado de criptomonedas y Bitcoin – 5 de noviembre de 2020
Actualizaciones de criptomonedas y bitcoins – 5 de noviembre de 2020: como presidencial, senado y la Cámara de los Estados Unidos en plena marcha, con gran incertidumbre quién ganó la Casa Blanca 2 días completos después de que se emitió el primer ballet en persona, el mercado de cripto y bitcoin dejó pocas dudas de quiénes son los ganadores. A continuación se presentan algunas buenas noticias que lo ayudarán a superar sus ansiedades electorales.

¿Fiebre electoral? Bitcoin aumenta un 9% para negociarse cerca de $ 15,000

Bitcoin (BTC) y el mercado de criptomonedas en general están en llamas hoy. La primera moneda criptográfica ganó un 9% y se acercó a los $ 16k en menos de 24 horas. La mejor señal de que Bitcoin es alcista y continuará con su patrón ascendente es el hecho de que ha subido un 10% en los últimos 7 días, un 27,3% durante el período de 90 días.

El precio de Bitcoin se mantuvo en $ 10k + en los últimos 100 días. En solo 1 día, se han agregado $ 125 mil millones al mercado de cifrado. Su valor total asciende a $ 430 mil millones, en el momento de esta publicación.

Mike McGlone, estratega senior de productos básicos de Bloomberg escribió en Twitter con la certeza de que en 2021 Bitcoin alcanzará el nivel “parabólico”

“Bitcoin puede experimentar un 2021 parabólico , como lo hizo en 2013 y 2017, si los patrones anteriores se repiten. Los nuevos máximos son una próxima iteración potencial y pueden ser solo una cuestión de tiempo, a menos que algo que no preveamos haga subir la tendencia de una mayor adopción y demanda frente a una oferta limitada. “

Bitcoin Cash konsoliderar över $ 250 stöd för återupptagande av uppåtgående momentum

Bitcoin Cash drabbades av ett bakslag när köpare försökte pressa priserna över $ 260-motståndet. Idag har myntet fallit till $ 243 lågt men det handlas över $ 253 högt i skrivande stund.

Trots uppdelningen återhämtade sig myntet snabbt över $ 250-stödet

BCH är på rätt väg eftersom priset är högre än SMA: erna, vilket tyder på att myntet kommer att återuppta en ny trend på uppåtsidan. När köpare bryter motståndet på $ 260 på ett övertygande sätt kommer BCH att hamna över $ 280-höjden.

Momentet kommer att sträcka sig till $ 300 högt. Icke desto mindre måste köpare upprätthålla den hausseartade momentum över $ 250-stödet för återupptagande av uppåtgående momentum. Å andra sidan, om björnarna bryter under $ 250-stödet, kommer försäljningstrycket att återupptas. Det är den nedåtgående trenden som sträcker sig till lägsta $ 243 eller $ 238. Under tiden svänger BCH över $ 250-stödet eftersom tjurar och björnar är obeslutna om riktningen på marknaden.

Avläsning av Bitcoin Cash-indikator

Bitcoin Cash ligger fortfarande över 80% -området för den dagliga stokastiska. Det indikerar att myntet befinner sig i den överköpta regionen. På den prisnivån kommer sannolikt säljare att dyka upp för att sänka priserna. Men på en trendmarknad kanske de överköpta förhållandena inte håller när priset börjar stiga. Myntet kommer sannolikt att stiga eftersom prisstaplarna ligger över SMA.

Vad är nästa steg för Bitcoin Cash?

Krypton fluktuerar över supportnivån på $ 250. Priset kommer att fortsätta att falla om supporten bryts. I dagens nedåtgående trend testade den återdragna ljuskroppen 61,8% Fibonacci retracement nivå. Implikationen är att marknaden kommer att sjunka ytterligare till 1.618 Fibonacci-förlängningsnivå. Det är lägst $ 230.

Il volume del Tether raggiunge i $600B mentre tenta di assumere Bitcoin come punto di riferimento per la crittografia

Tether rappresenta un’enorme percentuale di transazioni e sta assumendo Bitcoin ed Ethereum in vari modi

Gli ultimi dati dei fornitori di servizi di analisi suggeriscono che il volume cumulativo delle transazioni Tether ha appena superato i 600 miliardi di dollari, iniziando a dominare il trading di scambio cripto.

Il fornitore di analisi a catena Glassnode ha rivelato che il volume delle transazioni Tether è aumentato di circa il 20% negli ultimi 30 giorni per raggiungere il nuovo traguardo cumulativo.

Va notato, tuttavia, che si tratta di una cifra cumulativa e non del volume giornaliero delle transazioni che si avvicina ai 35 miliardi di dollari secondo una media di Coingecko e Coinmarketcap.

Gli stessi due fornitori di analisi riferiscono che il volume giornaliero delle transazioni di Bitcoin Billionaire è compreso tra i 20 e i 25 miliardi di dollari, il che dà a Tether un chiaro vantaggio per questa metrica.

In termini di offerta, il Tether è cresciuto di quasi il 300% dall’inizio di quest’anno, quando erano in circolazione solo 4 miliardi di dollari. Oggi, secondo il rapporto Tether Transparency, tale cifra è appena inferiore a 16 miliardi di dollari. Lo standard ERC-20 domina ancora l’offerta USDT con quasi il 65% di tutti i Tether che vivono sul blocco dell’Ethereum.

Inoltre, il fornitore di analisi Skew ha notato che i contratti a termine basati su Tether hanno ora raggiunto quelli basati su Bitcoin. Ha detto che c’è stato:

“Una forte crescita dei contratti futures con margine USDT quest’anno, ora quasi alla pari con i contratti con margine BTC su base giornaliera”.

Si sono rafforzate anche altre metriche per lo stablecoin

Si sono rafforzate anche altre metriche per lo stablecoin più popolare al mondo. Tether ha rappresentato solo una piccola frazione del volume degli scambi nel 2017, con il Bitcoin di riferimento che comanda oltre il 50% degli scambi e il fiat che si prende il resto. Ma nell’anno della peste del 2020, la situazione è molto diversa, con ben il 70% del volume di scambi denominato in coppie USDT.

All’inizio di questa settimana, Bloomberg ha riferito che la capitalizzazione di mercato di Tether potrebbe effettivamente superare quella di Ethereum entro il 2022. Attualmente, la capitalizzazione di mercato di Tether è pari a circa il 38% di quella dell’Ethereum, ma si prevede un’ulteriore crescita per entrambi. In risposta al rapporto, il CTO di Tether Paolo Ardoino ha dichiarato;

“Tether si dimostra ancora una volta uno degli asset più affidabili nello spazio criptato”.

La stablecoin ha raggiunto una serie di importanti traguardi quest’anno, e tutto ciò è avvenuto durante una causa in corso con il procuratore generale di New York per il sostegno del dollaro digitale. Con Tether ora intrecciato nel tessuto dell’intera criptosfera, c’è molto che dipende dall’esito di quel caso.

Bitcoin price maintains price range; manager with $10 billion in assets buys 10,000 BTC

Stone Ridge follows MicroStrategy in investing in BTC, while a published report estimates the indirect cost of coronavirus at $16 trillion.

MARKET NEWS

Bitcoin (BTC) is winning the battle to become a safe haven, with another institutional purchase registering US$ 115 million in its books.

Asset management giant Stone Ridge has confirmed it made the significant purchase through its subsidiary New York Digital Investment Group or NYDIG, which now has over $1 billion in assets under management.
Eaconomist: Fed needs to print US$ 5 trillion in 2021

“The macro scenario and the public health issue has caused many people to rethink the composition of their portfolios,” said the company’s new CEO, Robert Gutmann, to Forbes on October 13.

Michael Saylor, CEO of MicroStrategy, who bought $425 million from BTC in August and September, responded:

“With the trillions of dollars in balance sheets from banks, asset managers, insurance companies, endowments and family offices beginning their migration to the Crypto Engine universe, they will need companies like NYDIG to guide them. US$ 1 billion less and more must migrate”.

The news comes at a time when a new report warned that the U.S. Federal Reserve will need to print US$ 5 trillion next year.

Published on October 12, the report by economists Lawrence ‘Larry’ Summers and David Cutler calculates the indirect cost of the coronavirus at US$ 16 trillion.

“The total cost is estimated at more than US$ 16 trillion, or approximately 90% of the annual gross domestic product of the USA. For a family of 4, the estimated loss would be almost US$ 200,000”, summarizes the document.

“Approximately half of this figure represents loss of revenue with the recession induced by VOCID-19; the rest is the result of the economic effects of a shorter and less healthy life. ”

Commenting on the findings, David Rosenberg, chief economist of Rosenberg Research & Associates, concluded that the Fed alone would need to print US$ 5 trillion of liquidity in 2021.

This would increase the feeling of discomfort that began with this year’s mass printing, which raised the US national debt to over US$27 trillion.

Rosenberg told Twitter followers to buy gold, but for Max Keiser, there is a clear alternative that makes more sense.

“Gold works, but #Bitcoin is THE FASTEST HORSE OF THE RUN,” he wrote in response to Rosenberg.

Bitcoin reached highs of US$ 11,690 this Tuesday, before returning to US$ 11,400 later, still with monthly gains of 10.5% and accumulated returns in the year of 60%. As published by Cointelegraph, they increase hopes that the short term will bring more advantages, with up to US$ 17,000 coming into play if US$ 12,000 is transformed into support.

From V to K formation

For the fiduciary economy, however, the picture looks much darker, according to new comments from the International Monetary Fund (IMF).

In a statement to CNBC last week, IMF Managing Director Kristalina Georgieva said that the outlook for many countries now is not a recovery in V, but in K.

“Most countries will face an uneven recovery, and in many cases we see a ‘K’, with parts of the economy going very well and other parts contracting dramatically,” she predicted.

For Keizer, this was a didactic definition of a phenomenon he calls ‘neofeudalism’. It involves the concentration of the world’s most wealth near the state, at the expense of those who are farthest away, creating the modern equivalent of lords and peasants.

“The extreme concentration of wealth created by coronavirus becomes permanent. This would be a new Dark Age”, he tweeted on Wednesday.

“Bitcoin fixes it.”

Le prix du bitcoin se redresse, la résistance à 11 000 dollars

  • Le prix du bitcoin se redresse, la résistance à 11 000 dollars
  • La Russie propose un projet de loi qui classe Bitcoin et crypto comme des biens
    Interdiction de la finance en Russie
  • Un billet en Israël pourrait voir Bitcoin et crypto classés comme des devises

Le prix du Bitcoin Up rebondit revient à la tendance, inversant les blips de début de semaine. D’après les trackers, la paire BTC/USD a épargné des pertes mais galope devant ETH.

Crypto comme monnaie ?

Au milieu de l’optimisme se trouvent les nouvelles d’Israël.

Selon un rapport local, quatre membres du corps législatif de la Knesset-Israël, ont soumis un projet de loi le 22 septembre. Si elle est adoptée, la règle changera de manière significative la façon dont les cryptocurrences sont taxées.

Plus précisément, le projet de loi vise à changer la classification des biens numériques de propriété à monnaie en vertu de l’ordonnance sur l’impôt sur le revenu du pays.

Cela permettra d’alléger la charge fiscale des détenteurs de pièces de monnaie qui paient actuellement 25 % d’impôt sur les plus-values. Si les bitcoins (et les cryptocurrences) sont considérés comme des devises, les plus-values tomberont à 15 %.

L’État d’Israël peut être parmi les leaders dans le domaine des monnaies numériques. Si seulement il reconnaissait l’utilisation de la chaîne de blocage comme une monnaie pour tout. C’est précisément dans cette période où l’avenir économique est incertain qu’il est possible de promouvoir les options de paiement numérique en raison de la distance sociale qui nous a été imposée.

La proposition stricte de la Russie

En Russie, une proposition radicale du ministère des finances a été présentée à la Douma d’État – le Parlement – le 24 septembre. Controversée, le ministère des finances considère étonnamment les cryptocurrences comme des outils de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme.

Par conséquent, il propose aux détenteurs de soumettre aux autorités fiscales toute participation supérieure à 1 300 dollars ou (100 000 roubles).

Tout manquement à cette obligation est passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à trois ans. L’option la plus douce sera le travail forcé en guise de sanction. La seule bonne nouvelle de cette proposition est la classification de Bitcoin et de crypto comme propriété.

Toutefois, cela ouvre la voie aux autorités fiscales qui pourront procéder à l’imputation des plus-values.

Interdiction de financement

Le même jour, le Roskomnadzor a interdit Binance, la plus grande bourse cryptocourant au monde.

L’agence a déclaré que la page d’accueil du site encourage l’achat et la vente de Bitcoin, ce qui est déconcertant. C’est la deuxième fois en trois mois que l’agence met Binance sur liste noire.

Prévision du prix des bitcoins

Le prix du Bitcoin oscille entre la baisse et la neutralité, à en juger par les dispositions des bougies et les indicateurs techniques.

Au cours de la dernière journée de négociation, la BTC a récupéré ses pertes par rapport au dollar et est stable. Cependant, il surpasse l’ETH dans les graphiques quotidiens et hebdomadaires.

Les chandeliers sur le graphique quotidien suggèrent une force dans l’immédiat.

Il y a un renversement de tendance haussière à double barre par rapport aux niveaux de retracement de Fibonacci de 61,8 et 78,6 % de la fourchette de négociation de juillet à septembre.

Comme les prix sont de retour au-dessus de la BB moyenne, les haussiers sont susceptibles d’augmenter dans l’immédiat.

De forts niveaux de liquidation sont attendus à 11 200 et 11 500 dollars. Il s’agit des plus hauts du 3 septembre. Une forte rupture de volume au-dessus de ce niveau annulera les tentatives de baisse des 1er et 2 septembre et ouvrira probablement la voie à un nouveau test des taureaux à 12 500 $.

Indicateurs techniques de la CTB/USD

  • Le soutien se situe entre 10 100 et 10 400 dollars
  • La résistance se situe entre 11 000 et 11 500 dollars.
  • La plupart des traders (88 %) sont optimistes d’après l’analyse du sentiment.

Bitcoin s’échange en marge du marché dans l’attente du premier débat présidentiel

Mardi (29 septembre), alors que les marchés financiers traditionnels et les marchés cryptographiques attendent le débat présidentiel américain d’aujourd’hui entre le président Donald Trump et le candidat démocrate Joe Biden, Bitcoin est en train de s’échapper.

Ce premier des trois débats entre Trump et Biden aura lieu à la Case Western Reserve University de Cleveland, Ohio, et devrait commencer à 21h00 (heure de l’Est) le 29 septembre (ou 01h00 UTC le 30 septembre).

Les thèmes des débats sont “Les disques Trump and Biden”, “La Cour suprême”, “Covid-19”, “L’économie”, “La race et la violence dans nos villes” et “L’intégrité de l’élection”.

A 07:22 ET (ou 11:22 UTC) le 29 septembre, les contrats à terme sur les actions américaines sont restés pratiquement inchangés depuis hier, lorsque le Dow, le S&P 500 et le Nasdaq Composite ont progressé respectivement de 1,5 %, 1,6 % et 1,9 %.

Hier, la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a dévoilé un plan de relance de 2,2 billions de dollars pour le COVID-19

a déclaré Pelosi :

“Ce Heroes Act de 2,2 trillions de dollars fournit les ressources absolument nécessaires pour protéger les vies, les moyens de subsistance et la vie de notre démocratie dans les mois à venir. Elle comprend de nouveaux fonds nécessaires pour éviter la catastrophe pour les écoles, les petites entreprises, les restaurants, les salles de spectacle, les travailleurs des compagnies aériennes et autres”.

Toutefois, il semble peu probable à ce stade que l’administration Trump et les républicains du Sénat soient prêts à approuver ce paquet puisque le montant de l’aide qu’il apporte est supérieur de près d’un trillion de dollars aux 1,3 trillions de dollars dont le président Trump est satisfait.

Quant aux matières premières, et plus particulièrement aux métaux précieux, l’or au comptant se négocie actuellement (à 11h30 UTC le 29 septembre) autour de 1 888 dollars l’once, soit une hausse de 0,34%.

En ce qui concerne les crypto-actifs, la capitalisation totale du marché des crypto-actifs est d’environ 353,01 milliards de dollars, soit une hausse de 0,7 % aujourd’hui.

Le Crypto Fear & Greed Index, qui est basé sur une analyse des “émotions et sentiments de différentes sources”, nous dit actuellement que nous sommes dans la catégorie “Peur” :

Crypto Fear & Greed Index au 29 septembre 2020

Selon les données de CryptoCompare, au cours des deux dernières semaines, Bitcoin s’est négocié dans une fourchette de 10 150 à 11 150 dollars. Actuellement (à 11h40 UTC le 29 septembre), la BTC-USD se négocie autour de 0,770 $, en baisse de 1,05 % au cours des dernières 24 heures.